Biographies

The Institute for Predictive Sonobotanics has several scientists working on the research into Predictive Sonobotanics.

Alberto de Campo

pas de traduction disponible

Marije Baalman

Originaire de Pingjum en Frisia, aux Pays-Bas, Marije s’intéresse dès un jeune âge à la (ré)création de réalités. Dans sa jeunesse, elle crée surtout celles-ci par l’écriture d’histoires, mais, à la surprise de certaines personnes de son entourage, elle décide ensuite d’étudier la Physique Appliquée à l’Université de la technologie, à Deift. Ses études y sont accompagnées d’un engagement dans des activités de « jeu de rôle », une forme d’improvisation théâtrale. Suite à un cours d’une durée d’un an en Sonologie au Conservatoire Royal de La Haye, Marije déménage à Berlin afin de créer des réalités sonores grâce à la synthèse de front d’ondes (Wave Field Synthesis), ce qui lui permet d’obtenir un doctorat en 2008. Entre-temps, elle avait commencé à créer des modèles de créatures en computation et son (par ex. « Scratch » en 2004). Ce n’est donc pas surprenant que lorsqu’elle rencontre Alberto de Campo à Berlin et que, lors de discussions tardives dans le studio, il lui confie sa volonté de devenir compositeur et lui raconte l’histoire des plantes, jusqu’alors considérée par certains comme des fantaisies d’enfance, l’attention de Marije est captée. Elle désire créer un modèle de ces plantes. En cherchant dans la littérature botanique des références au sujet de ces plantes, elle trouve par hasard le nom d’un parent éloigné, le Prof. Dr. Hortensia Audactor. Ayant obtenu accès aux descriptions scientifiques (alors rarement publiées) de la plante Periperceptoidae et de ses variantes, Marije commence à créer des modèles de ces plantes intrigantes. Suite à la création de l’Institut de Sonobotanique Prophétique par Marije et Alberto en 2005, de nombreuses expositions des premiers modèles sont organisées à travers l’Europe. Marije déménage ensuite à Montréal, où elle rencontre Elio, lequel est enthousiasmé par l’idée de se joindre à l’Institut afin de créer des plantes originaires de l’hémisphère sud.

Elio Bidinost

Citoyen global, Elio Bidinost grandit en Afrique du Sud auprès de parents italiens; il est particulièrement fasciné par la flore Africaine. Il poursuit une carrière en cinématographie aux Royaumes Unis et étudie ensuite les arts de Computation et de Design à Concordia, où il est responsable du SensorLab (laboratoire senseur). Ayant pris connaissance du travail de Marije effectué sur la Sonobotanique Prophétique en Europe, Elio souhaite ardemment contribuer au projet grâce à ses habiletés en design et computation physique afin de créer de nouveaux modèles sonobotaniques de Periperceptoidae, une plante retrouvée dans l’hémisphère Sud.

Hannes Hölzl

pas de traduction disponible

(Traduction par Marianne LeBreton et révision par Annabelle LeBreton, traductrice).
© 2005-10 - IPSO-FACTO